COPYRIGHT:  Décembre 2007 - Jacques Simon TIMOTEI
Bibliographie Livre d'or ***
 

 

 

 COUTUMES ET CROYANCES CORSES

L'ENFANCE

A ZITELLINA

 

Vous pouvez écouter sur cette page un extrait de la chanson "Corri corri o zitellina" interprétée par Antoine CIOSI

 

 

Tout au long de sa petite enfance, l'enfant est élevé par sa mère et sa grand-mère (le plus souvent paternelle). Il n'est fait  alors, aucune distinction entre le garçon et la fille: tous deux portent une robe et ont des cheveux longs.

Très tôt, vers l'age de 6 ou sept ans, lorsqu'elle commence à acquérir une certaine indépendance, la fille fait avec sa mère l' apprentissage de toutes les taches ménagères et s'occupe de ses jeunes frères et soeurs tandis que le garçon, auquel on a coupé les cheveux, apprend à suivre son père qui l'initie aux travaux des champs et à la vie de berger. Quand, vers l'âge de onze ans, son père lui offrira un couteau, symbole d'autonomie, u zitellu 'le jeune garçon) comprendra qu'il est devenu un' omu. C'est le seul "vrai" cadeau que recevra l'enfant au cours de son enfance.

Habitués très tôt au travail, garçons et filles traversaient l'enfance à pas de géant et n'avaient pas le temps de se créer des besoins. Issus d'une famille nombreuse, ils se dévouaient entièrement à l'exploitation de la terre ancestrale.

 

Ils ne possédaient que peu de vêtements et marchaient le plus souvent pied nus ou se fabriquaient une paire de sandales dans un vieux pneu et utilisaient des morceaux de grillage du vieux poulailler en guise de lacets.

 

 

Me contacter

Haut de page

Dernière mise à jour pour cette page : 29 octobre 2016