COPYRIGHT:  Décembre 2007 - Jacques Simon TIMOTEI

Bibliographie Livre d'or ***
 

 

LA CORSE OUBLIEE

FIUMINALE

Vous pouvez écouter sur cette page un extrait de la chanson "Fiuminale" interprétée par Antoine CIOSI

 

 

FIUMINALE

 

Département de la Haute Corse

Hameau de la commune de Velone Orneto

CP: 20230

Canton de Fiumalto d'Ampugnani

Altitude: 559 m

Latitude: 42.3941

Longitude: 09.4593

 

La micro région de la Tavagna en Haute Corse, sur la plaine orientale est constitué par les cinq communes de Tagliu è Isulacciu, Peru-Casevechje, Velone è Ornetu, Talasani et Poghju è Mezana.

Le hameau de Fiuminale est situé en limite de la Castagniccia.

Plusieurs chemins de randonnée permettent de s'y rendre, entre autre:

A partir de la RN 198, rejoindre la D9 à hauteur de Figareto jusqu'au village de Velone-Orneto.

Autre possibilité, à mon sens bien plus agréable: Poursuivre sa route jusqu'au pont du diable.

Là, un petit restaurant bien sympathique vous accueille avant l'effort ou après l'effort... à vous de décider.

 

 

Le parcours est très bien balisé, sans aucune difficulté et le temps estimé pour se rendre au premier hameau de Fiuminale suttanu est de 60 minutes. Ajoutez 15 minutes si vous vous voulez grimper jusqu'à Fiuminale suppranu qui se situe à environ 550 m d'altitude et profiter d'un point de vue encore plus majestueux.

Le chemin de randonnée longe la rivière Petrignani qui coule paisible sous les châtaigniers avec un murmure envoûtant, au milieu d'un silence seulement interrompu parfois par le grognement des cochons qu'on dérange.

 

Même s'il n'est plus habité, Fiuminale n'est pas complètement abandonné. Certains, fiers de leur identité et de leurs racines veulent préserver un patrimoine que le vent de l'oubli tente de balayer. Ces vieilles pierres ont une histoire, le souvenir d'une enfance, d'un passé que des femmes et des hommes ont envie de faire partager.

C'est pourquoi, une association loi 1901 a été créée par des bénévoles amoureux du site dont l'objectif premier a été la réhabilitation de la chapelle San Ghjiseppu de Fiuminale Suttanu.... Un bel exemple à suivre.

 

 

Fiuminale a été peuplé jusqu'au milieu du XXème siècle et puis faute de route, il a été lentement déserté; mais sa dernière habitante y a vécu seule et ne l'a abandonné, vaincue par la maladie, qu'en 1981.

Montée sur son âne, elle allait régulièrement faire ses courses à Velone.

Antoine Ciosi a rendu célèbre ce hameau de la Costa Verde en lui dédiant une chanson.

Voici ce qu'il raconte à propos de la dernière habitante des lieux:

 

"Deux heures de route à travers le maquis, par les sentiers de chèvre, furent nécessaires pour découvrir au fond d'une vallée perdue de Castagniccia un village rayé de la carte : Fiuminale.
Unique habitante de ce lieu oublié, Zia Devota, toujours bon pied bon oeil à quatre vingt trois ans. La solitude ne semblait pas affecter l'étonnante octogénaire dont la seule compagnie était deux chèvres, quelques poules et une truie qui venait juste de cochonner... sept porcelets tout roses. Contente et fière, elle m'offrit le tour du propriétaire : une vraie visite guidée.
J'eus du mal à lui faire accepter la boîte de chocolats que j'avais apportée à son intention. Avant de reprendre le sentier du retour, la gardienne du feu me montra dans son jardin un magnifique tilleul. C'est moi qui l'ai planté; j'étais alors une jeune fille :

Guardade cusi bellu. Voyez comme il est beau. Mon voeu le plus cher serait d'être enterrée au pied de cet arbre, si Dio vole. Et Dieu ne voulu pas.

Quelque temps après, j'appris que la vieille dame de Fiuminale avait été hospitalisée à Bastia puis transférée à Marseille où sa fille habitait. Elle mourut. Et elle, Zia Devota, qui n'avait jamais quitté son petit village, se retrouva pour l'éternité au cimetière Sainte-Marguerite".

 

Cliquer sur une photo pour l'agrandir ou voir le diaporama.

 
 

 

Me contacterr

Haut de page

Date de modification pour cette page : 08 octobre 2016