COPYRIGHT:  Décembre 2007 - Jacques Simon TIMOTEI

Bibliographie Livre d'or ***
 

 

LA CORSE OUBLIEE

FRASSU

 

 

FRASSO

 

Hameau de la commune

de GROSSETO_PRUGNA

CP: 20128

Canton de Santa Maria Sicchè

Altitude:  349m

Latitude: 41.8842

Longitude: 08.8433

 

Pour atteindre Frasso (Frassu), 2 possibilités :

1- Suivre la D 55 jusqu'à Porticcio et rejoindre le cimetière. Prendre le chemin de terre qui longe le mur à gauche du cimetière. Le sentier Mare a Mare est balisé en orange et le temps de marche est d'environ 2 heures.

 

2- Prendre la D302 jusqu'au col de Castrucciu et prendre le chemin de terre à droite, juste après le hameau de Zizoli. Le temps de marche à partir de ce point est d'environ 1 heure.

 

 

Au sommet de la montagne de Frasso (Frassu) à une altitude de 350m, sur un plateau, se dresse, dominant la mer, une tour carrée vestige de l’ancien château des Comtes de Frasso dont pendant longtemps, les évêques d’Ajaccio ont porté le titre.

 

 

Au sujet de la tour dr Frassu, un extrait des "notes de voyage en Corse" publiées en 1880 par Prosper Mérimée nous apprend que :

"... Son parement est extraordinaire dans le pays pour sa régularité. Les pierres de grand appareil sont taillées avec une rare précision et toutes les assises ont la même hauteur.. On n’entrait que par la fenêtre et au moyen d'une échelle ; en outre la tour elle même est perchée sur une roche si escarpée qu'il fallait une autre échelle pour arriver seulement au pied de la tour ...".

Le toit et les planchers se sont effondrés mais les murs de pierre, taillés avec une rare précision ont su parfaitement résister à l’usure du temps. On peut constater l’assemblage extraordinairement régulier des pierres avec leurs assises, toutes, de hauteur identique.

 

Cliquer sur une photo pour l'agrandir ou voir le diaporama.

 

C’est en 1126 que le Compte Polverello donna, pour on ne sait quelles raisons, aux évêques d’Ajaccio ses terres de Frasso et de d’Agosto qui formaient, dans la partie sud-est du golfe, une des plus riches possessions de l’île.

Dans l’acte de propriété on peut lire : «… Frasso e vassalli con stagno e acque, fiume, terre, casa sua, porto. »

La maison du comte Polverello était cette tour carrée encore debout sur des rocs de granit.

 

Le vaste domaine de Frasso a subi de nombreuses invasions qui forcèrent les habitants du littoral à s’installer à l’intérieur des terres et sur les hauteurs pour se protéger et pour mieux se défendre. Le village, qui comptait une vingtaine de maisons, a été déserté lors des incursions des Maures ou des Barbaresques vers 1600.

Repeuplé à nouveau, il a été définitivement abandonné par l’état, malgré les vaines contestations du comte de Vignolle, en vertu d’une décision du Ministre des finances du 05 décembre 1850 ainsi rédigée : «… il ne sera donné aucune suite à l’action en revendication des terres vaines et vagues de l’ancien comté de Frasso… »

 

 

Me contacterr

Haut de page

Date de modification pour cette page : 08 octobre 2016