COPYRIGHT:  Décembre 2007 - Jacques Simon TIMOTEI

Bibliographie Livre d'or ***
 

 

LA CORSE OUBLIEE

PARDINA

Vous pouvez écouter sur cette page un extrait de la chanson "Mi trema l'esse" interprétée par I MUVRINI

 

 

PARDINA

 

Département de la Haute Corse

Source située sur les communes de Tarrano

et de Valle d'Alesani

CP: 20234

Canton de CASTAGNICCIA

Altitude: 545 m

Latitude: 42.3360

Longitude: 09.4091

 

On rejoint la source ferrugineuse de Pardina par une piste située en bordure de la D71 à 900m environ du hameau de Quercettu situé sur la commune de Valle d'Alesani.

 

La source encore exploitée à la fin du XIXème siècle est aujourd'hui ruinée mais dans le journal "le Stephanois" du 5 juin 1890 on peut lire:

"Nous apprenons avec plaisir qu'à l'Exposition de Bordeaux, les excellentes eaux minérales de Pardina (Corse) ont obtenu une grande médaille d'or. C'est la huitième récompense de cette nature accordée depuis 2 années à l'Eau de Pardina, dans les différentes Expositions".

 

De cette glorieuse époque il ne nous reste plus que quelques exemplaires de capsules de bouteilles en étain et quelques étiquettes qu'une poignée d'aqualabélophiles conservent précieusement.

 

 

Parmi les eaux ferrugineuses bicarbonatées nous citerons en Corse les eaux d'Orezza, de Pardina, Stazzona, Caldane, Piedicroce, Porta, Moïta, Croce, Piana, Manfredi,  etc...

L’aspect géologique très diversifié explique l’existence en Corse de nombreuses sources thermales aux caractères physiques et chimiques très variés, aux propriétés thérapeutiques puissantes.

Leurs vertus sont connues de longue date. Les vestiges les plus récents trouvés aux emplacements de ces sources ou à leur proximité témoignent de la présence romaine et attestent que ces eaux étaient utilisées à différentes époques et que leurs bienfaits étaient reconnus.

Actuellement, malgré l’intérêt incontestable de ces sources tant au plan médical que socio-économique et touristique, on ne peut que déplorer leur très faible utilisation, et parfois même leur abandon car les autorités locales ne se sentent pas réellement concernées par le thermalisme.

 

 

L'intérêt patrimonial des eaux de Pardina ainsi que sa valorisation passent par une remise en état du site qui n'est plus aujourd'hui qu'un parc à bestiaux où les cochons poursuivent leur inlassable travail de destruction.

 

 

En Castagniccia, la source carbo-gazeuse de Pardina, dont les vertus thérapeutiques sont supérieures à celles des eaux d’Orezza (a sorgente sottana) se trouve sur la commune de la Valle d’Alesani à 1km environ du hameau de Querceto et jaillit à une altitude de 545m à la température de 12°.

Toutes les sources de ce type, dans ce canton, présentent, en aval, des dépôts rouge de carbonate de fer.

 

Cliquer sur une photo pour l'agrandir ou voir le diaporama.

 

Leurs propriétés thérapeutiques sont nombreuses:

 

Maladies de l’appareil respiratoire, circulatoire et sanguin.

- anémie consécutive aux épistaxis, bronchite chronique, phtisie chronique sans fièvre, pleurésie, bronchrorrée, dilatation des bronches, Chlorose.

- anémie hypochrome tuberculeuse, syphilitique, parasitaire, brightique surtout albuminurique, le chlorobrightisme, anémie par spoliations sanguines (hémorragies de tous types, interventions chirurgicales), anémies des maladies infectieuses, anémie des surmenées, anémie coloniale.

 

Système nerveux.

Dans les névralgies des chlorotiques, des paludéens, le succès est incontestable.

 

Appareil digestif.

Dyspepsies, gastrites, atonie gastrique, entérite

 

Appareil génito-urinaire.

Aménorrhées, néphrites, diurèse.

 

Un arrêté ministériel du 1er juin 1874 a permis l'exportation des eaux de Pardina jusqu'en indochine.

Dans le Bulletin de l'académie de médecine (séance du 06 janviers 1874), on lit: "Le sieur Garelli, vice-consul de France à Alexandrette, a formé une demande tendant à obtenir l'autorisation d'exploiter, pour l'usage de la boisson, une source d'eau minérale dite de Pardina, qu'il possède dans la commune de Tarrano (Corse).

La source ayant cessé de fonctionner, l'autorisation d'exploiter a été annulée en 1957..

En 1969, une nouvelle demande d'exploitation a été déposée mais n'a jamais aboutit.

Une SCS (Société en Commandite Simple) ayant pour dénomination "LES EAUX DE PARDINA" a été créée le 09 janvier 2002 mais elle reste à ce jour sans activité.-

Source d’eau minérale Pardina de M. Garelli à Tarrano. 17 p. dont 1 rapport . 1873 – 1874. Demande d'autorisation d'exploitation sans suite

 

L'aménagement d'une simple fontaine ainsi que la sécurisation du site et la protection des ruines permettraient dans un premier temps, de sauver de l'oubli ce patrimoine, témoin de la mémoire de notre pays et fierté des habitants de la vallée d'Alesani.

 

 

Me contacterr

Haut de page

Date de modification pour cette page : 08 octobre 2016