COPYRIGHT:  Décembre 2007 - Jacques Simon TIMOTEI

Bibliographie Livre d'Or ***

 

 

LA CORSE OUBLIEE

LA CHJAVA

Vous pouvez écouter sur cette page un extrait de la chanson "Mi trema l'esse" interprétée par I MUVRINI

 

 

  

A CHJAVA

Photos JS.TIMOTEI

 

Département de la Corse du Sud

Hameau de la commune de TIVOLAGGIO

CP : 20100

Canton de LA ROCCA-VIGGIANO

Altitude :  149 m

Latitude : 41.640204

Longitude : 8.879432

 

Le village abandonné de A CHJAVA est situé sur la commune de Tivolaggio.

Le point de départ de la piste est situé sur la D121, à 7 kms de distance entre Propriano et Portigliolo, face à sa très belle plage.

Comme l'indique cette vue aérienne, le chemin qui débute par une piste autrefois carrossable mais fortement ravinée par les intempéries, se trouve à gauche de la route en allant vers Portigliolo et Belvédère.

 

 

Le chemin ne présente pas de difficultés particulières mais grimpe rapidement, d'abord à découvert jusqu'à une carrière.

 

Cliquer sur une photos pour l'agrandir ou voir le diaporama.

 

On quitte alors la piste en prenant à droite un petit chemin ombragé bordé de chênes et d'arbousiers qui conduit aux premières ruines de La Chjava.

Il faut environ 35 minutes pour parcourir les 1,400 kms qui conduisent au village abandonné que l'on peu d'ailleurs apercevoir de la route départementale.

Jouissant d'une vue panoramique sur tout le golfe du Valinco, ce hameau fondé vers le XVIIème siècle avait de nombreux atout pour continuer à vivre mais il ne fut habité que durant un siècle. Les invasions, le paludisme propagé par l'embouchure du Rizzanese, le manque d'eau, l'absence d'une route, la cruelle absence d'une population mâle emportés par la dernière guerre, contraignirent  les derniers habitants à s'installer sur les communes avoisinantes de Tivolaggio, Belvédère et Campomoro.  

 

Cliquer sur une photos pour l'agrandir ou voir le diaporama.

 

De nombreux murs effondrés, des pans de murs élevés en pierres sèches impeccablement assemblées et toujours debout, un four à pain, une dizaine de  maisons dont certaines restent imposantes, témoignent encore de l'importance de ce site vers le XVIII ème siècle.

 

Cliquer sur une photos pour l'agrandir ou voir le diaporama.

 

 

Me contacter

Haut de page

Dernière mise à jour pour cette page : 04 mai 2019