COPYRIGHT:  Décembre 2007 - Jacques Simon TIMOTEI

Bibliographie Livre d'Or ***

 

 

LA CORSE OUBLIEE

MONTICCHI

Vous pouvez écouter sur cette page un extrait de la chanson "Mi trema l'esse" interprétée par I MUVRINI

 

 

 

MONTICCHI

 Photos JS.TIMOTEI

 

Département de la Corse du Sud

Hameau de la commune de COGNOCOLI

CP : 20123

Canton de TARAVO-ORNANO

Altitude :  283 m

Latitude : 41.813869

Longitude : 8.898083

 

Le village abandonné de Monticchi fait partie de la commune de Cognocoli. Il est situé dans la région du Taravo qui se compose des pievi de l'Istria, du Talavo et de l'Ornano.

Ce village ruiné est accessible en 35 minutes de marche par une piste d’environ 2.400 kms.

Le point de départ de cette piste carrossable est situé à 1 km de distance en contrebas de Cognocoli sur la D 402 que l’on rejoint à partir du centre du village.

 

Cliquer sur une photo pour l'agrandir ou voir le diaporama.

 

Le dénivelé est presque inexistant et la ballade pour arriver au village est très facile.

Le silence envoûtant qui règne sur ces ruines baignées de soleil et en partie envahies par la végétation nous replonge 60 ans en arrière lorsque le village était encore habité.

Quelques pans de murs toujours intacts ont su résister aux assauts du temps.

 

Cliquer sur une photo pour l'agrandir ou voir le diaporama.

 

Le four à pain, les terrasses, résistent toujours aux ronces et aux racines envahissantes pour témoigner d'un passé prospère. Monticchi était un jardin planté d'arbres fruitiers et sur les coteaux ensoleillés de l'Impenatu on cultivait la vigne.

Comme si elle attendait le retour de ses habitants la fontaine en bas du village coule toujours.

Pour montrer que les lieux ne sont pas complètement oubliés, la petite chapelle dédiée à Saint Vincent que l'on fête traditionnellement le 22 janvier de chaque année, a été rénovée en 2015 par les habitants du village regroupés en association, Les amis de San Vincenti.

L'unique maison de Monticchi aujourd'hui remise en état appartient à des continentaux amoureux de la solitude.

L'électricité est arrivé à Monticchi dans les années 30 mais le village n'a jamais connu l'eau courante dans les maisons et la route n'est jamais arrivée jusqu'à lui. L'exode des nombreuses familles qui le peuplait était devenu inévitable et au tout début des années 1960 le village habité jadis par près de 180 personnes n'en comptait plus que deux qui durent se résoudre à le quitter.

 

Cliquer sur une photo pour l'agrandir ou voir le diaporama.

 

 

Me contacter

Haut de page

Dernière mise à jour pour cette page : 28 février 2019