COPYRIGHT:  Décembre 2007 - Jacques Simon TIMOTEI

Bibliographie Livre d'or ***
 

 

LA CORSE OUBLIEE

PAESI E LOGHI SPENTI

    Vous pouvez écouter sur cette page un extrait de la chanson "Case Corse" interprétée  par Antoine CIOSI

 

AUTRES VILLAGES, HAMEAUX ET RUINES

Durant près de 3 siècles les Corses ont eu à souffrir des incursions Barbaresques répétées causant destruction, misère et famine sur tout le littoral et contraignant la population à fuir pour se mettre à l'abri sur les hauteurs dans l'intérieur de l'île.

En Corse du Sud, environ 80 villages sont ruinés ou abandonnés. En Haute Corse une vingtaine de village subissent le même destin.

 

Les Villages et hameaux encore répertoriés ci-dessous, peuvent être d'excellentes destinations pour des randonnées pédestres. Voici quelques recommandations :

- Si vous partez seul (e), n'omettez pas pas de prévenir un proche du lieu de votre destination.

- En été, portez toujours une casquette (ou un chapeau) pour vous protéger du soleil.

- N'oubliez pas d'emporter dans votre sac à dos de l'eau (buvez beaucoup) et quelques biscuits.

- Attention aux piqûres de guêpes, d'abeille et de frelons. Pensez à vous en prémunir si vous êtes allergique.

- Respectez les propriétés privées. Demandez si c'est possible, une autorisation de passage et marchez à pied !.  Refermez toujours les barrières et les portails derrière vous.

 

 

Aux cours de nos ballades, gardons simplement en mémoire que nous sommes les garants d'une nature belle et sauvage et qu'à ce titre nous nous devons de la préserver en pensant à l'avenir de nos enfants.

Ne la polluons pas avec nos déchets, RESPECTONS-LA ! , elle nous le rendra toujours.

 

 

Pour situer les lieux, estimer le temps, la difficulté du parcours choisi et programmer une ballade dans les meilleurs conditions, les outils Géoportail et Google Earth peuvent apporter une aide précieuse.

 

 

   LA CORSE DU SUD

 

Au début du XVIème siècle la piève de Sevenentro (ou Sevidentru, ou Seve Ingrentu)  faisait partie de l'évêché de Sagone. Elle correspondait à peu près à l'actuel commune d'Évisa.

 

LARAGIO ou Laraghju (Canton des Deux Sevi)

Village disparu, situé au nord de l'actuel village de Chidazzu.

 

PINITO ou Pinitu (Canton des Deux Sevi)

Situé sur la commune de Partinello, ce hameau ruiné dont il est fait mention à partir de 1485 a été abandonné au début du XXème siècle.

Comment s'y rendre: A partir de Partinello, rejoindre le chemin de Tra mare e monti en haut du village. Poursuivre pendant quelques temps puis quitter Tra mare e monti en prenant un chemin sur la droite balisé en jaune qui descend vers le ruisseau de Vetricella qu'on traverse avant de remonter jusqu'à un plateau. Sur la gauche un panneau indique la direction de Pinitu.

 


 

COMMUNE DE CARGESE

Rondolino

Village ruiné se trouvant sur l'emplacement d'un site grec rasé en 1731

Revinda

Village ruiné.

Paomia

Village ruiné aggloméré de cinq hameaux habités par les Grecs à leur arrivée en Corse.

 


 

Les Trois villages ruinés cités ci-dessous se trouvent sur la commune de Porto-Vecchio. Pour les situer, il est utile de consulter le Blog: Corse sauvage

 

PRUNA

GHJUNCAGHJOLA

PASTRICCIOLA (bergeries de)

 

 

  LA HAUTE CORSE

 

CRUSCHINI ou Cruscani. (Canton de Belgodere)

Ce petit hameau situé entre Novella et Palasca et dépendant de l'ancienne piève d'Ostriconi en Balagne, a été abandonné par ses habitants au tout début du XVIIème siècle à la suite des luttes contre les seigneurs de San Colombano.

 

SPELONCHE. (Canton de Belgodere)

Ce village ruiné, bâti au sommet d'une colline, fait partie de la commune de Palasca. Il a été déserté pour les même raisons qui ont contraint les habitants de Cruschini à fuir.

 


 

CHETA, SEVOLA ou Sepula. (Canton de Castifao-Morosaglia)

Situés sur l'ancienne piève de CACCIA (Cachia) qui comtait au début du XVIIe siècle plus de 3500 habitants, ces hameaux ruinés sont situés à environ 3 kms à l'ouest de Moltifao et à 900 m. d'altitude sur le sentier de grande randonnée qui va de l'île-Rousse à Corte.

 


 

ACAMORSIGLIA ou Camorsiglia. (Canton de Capobianco)

Ce hameau ruiné fait partie de la commune de Morsiglia.

A partir du hameau de Stanti, au sud de la tour carrée, on distingue encore les ruines de l'ancien village d'Acamorsiglia fondé il y a 25 siècles par les Phocéens et abandonné vers 1900.

 

POGGIO DI MORSIGLIA (Canton de Capobianco)

Proche du village de Morsiglia on peu voir les ruines du Castello détruit par les Gênois au XVIe siècle et la chapelle Santa Lucia près de laquelle était le village de Poggio (Puggiola) incendié en 1560.

 

VALLICELLA (Canton de Capobianco)

A l'ouest de la commune de Luri, près de la maison de retraite on aperçoit les ruines du hameau de Vallicella.

 

LINAGHJE, MARSOGNA, SALGE (Canton de Capobianco)

trois hameaux aujourd'hui abandonnés...

De la route en direction de Barrettali, on peut apercevoir la tour carrée de LINAGHJE.

MARSOGNA se situe au dessus d'Olmi.

Du hameau de Longa, il faut prendre le sentier en direction de SALGE.

 


 

COMMUNE DE ROGLIANO

Le patrimoine impressionnant de la commune de Rogliano qui se compose de huit hameaux, mérite d'être rappelé ici.

Au sud du village de Vignale, les ruines et le site des Castellacciu de San Colombano, du Castellu et des cinq tours...

À 800m au nord-est de la chapelle Sant'Anna, on retrouve en plein maquis les ruines de la chapelle San Giorgio qui avait été bâtie sur un sanctuaire roman. Son abside est toujours couverte de lauzes. Saint-Georges appartenait au village disparu de Casersa (ou Casera) au nord duquel se trouvait l'antique bourgade romaine de Vicus Aurelianus, nommé par la suite Aureglianu, L'Origlia, Auria, qui fut saccagé en 457 par les Vandales. Vandales.

Une route romaine reliait Auria à Centuri. Au nord d'Auria est l'ancien domaine de Montana qui couvre les lieudits Montana, Montanacciu et Teja-Montana. Ce vaste domaine, jadis propriété des Bénédictins de la Gorgone, a été affermé en 1277. Il sera ruiné par les Barbaresques au XVIème siècle.

À l'Est du domaine, à 175m d'altitude entre le mont Stanti et u Carubellu, deux sommets de serpentine lamellaire (ou antigorite), se situe la chapelle Sant'Erasmo ruinée. Celle-ci d'origine préromane remplaçait un ancien sanctuaire du Xème siècle, proche du site de Vighjetu.

Viagettu est un village qui avait été fondé 2 siècles avant notre ère et qui, vraisemblablement, a été ruiné au XVIIe siècle par les Barbaresques.

Au pied du Castellacciu existait Borgo, un important village moyenâgeux disparu, où de 1359 à 1378, s'étaient retirés les seigneurs Da Mare dépossédés par la révolte populaire de Sambucucciu d'Alandu.

Monte di San Sisto (263m) en limite occidentale de la commune avec Ersa, dominait jadis un village du nom de Tugno, village disparu depuis longtemps. Tugno possédait une église San Sisto (ou Xysto) et un petit castellucciu. Il existait déjà deux siècles avant notre ère

Source: Wikipedia

 


 

MARIANDA DI FARINOLE (Canton de la Conca d'Oro)

Hameau situé sur la commune de Farinole et détruit par les Barbaresques vers la fin du XVIe siècle.

 


 

PRUNETU (Canton de Sagro-di-Santa-Giulia)

Ce hameau ruiné situé sur la commune de Brando, a été abandonné vers le milieu du XVIIIe siècle. Il se trouve au sud du hameau de Silgaggia.

 


 

Les ruines des trois villages ci-dessous se trouvent au nord de Castellu de Brandu :

FUNDALI

Hameau abandonné au XVII siècle d'où l'on voit le village de Castellu perché sur une falaise de 60 mètres et la cascade du ruisseau Traghietto (ou fiume Traiettu).

GROTTA

A voir, les ruines d'un castellu-vecchiu du Xème siècle.

SERBOGGIU ou Sulpoggiu.

Hameau situé sous une colline et abandonné au XVIIIème siècle.

 


 

COCOLLU Supranu et COCOLLU Suttanu (Canton de Sagro-di-Santa-Giulia)

Situés sur la commune d'Ogliastro ces deux hameaux ont été ravagé par les Barbaresques en 1563, 1588 et 1624. Cocollu Suttanu sera abandonné vers la fin du XVIIIème siècle.

 


 

SAJABICU (Canton de Vescovato)

Les ruines de ce hameau médiéval sont les vestiges de l'ancien village de Porri qui a été détruit tout d'abord par l'attaque des troupes du génois Andréa Doria puis par les Maures.

Le départ peut se faire à partir du col de "Bocca Canale".

En suivant le chemin balisé en orange, il faut environ 45 minutes de marche pour rejoindre le site.

 


 

CANDELA (Canton de Calenzana)

Candela est situé en amont du village de MANSO ou Barghjana dans le Filosorma le long de la rivière qui porte son nom.

Pour s'y rendre, il faut remonter le ruisseau de Candela depuis Barghjana, pendant environ 1 h en suivant un sentier qui conduit aux premières maisons en ruine.

 


 

LA CORBAJA D'ORTO (Pieve d'Ortu)

A la fin du XVIème siècle, la piève d'Orto était composée de Furiani, Biguglia et La Bastia. Avec Biguglia, il y avait encore dans cette piève Furiani, Belgoder, Soverta, la Vetrice et la Corbaia. De nos jours, ces villages sont ruinés ont presque disparu.

 


ANCHISA (Canton de Golo-Morosaglia)

Hameau situé près de Sainte Lucie de Mercurio.

 


 

OPISO (Canton de Corti-Ghisonaccia)

Hameau situé près de Tallone.

 


 

E CAVALLERAGIE

Village disparu qui se trouvait à 500 mètres au sud du couvent de Tuani et à environ 800 m à l'E-NE du village de Ville-di-Paraso.

  


 

A compléter...

 

 

 

Me contacter

Haut de page

Dernière mise à jour pour cette page : 11 mai 2017